www.jeu-compulsif.info & www.toxico.info

REVUE DE PRESSE
Les services venant en aide à la communauté chinoise sont menacés par des fonctionnaires !

Alain Dubois, Jeu Compulsif & Toxico News, 22 juin 2004

Le ministère de la santé et de services sociaux coupe les vivres du Service d'aide à la famille chinoise du Grand Montréal...

La directrice du Service d'aide à la famille chinoise du Grand Montréal (SFCGM) May Chiu (photo de gauche) réclame plus d'argent pour lutter contre les problèmes engendrés par le jeu compulsif dans la communauté. Le ministère de la Santé et des services sociaux vient d'amputer une bonne partie de son budget. Pourtant, le SFCGM offre des services qui sont réputés. Il permet aux membres de la communauté chinoise d'obtenir des services dans un endroit où les sino-montréalais ne sont pas confrontés à des barrières de culture et de langue. Cette spécificité de ce service communautaire apparaît encore plus pertinente en ce qui a trait à la lutte contre le jeu pathologique. Les croyances (superstitions) millénaires de cette communauté vis-à-vis les chiffres (feng shui, etc) nécessitent une approche particulière.

Le programme contre le jeu pathologique a débuté il y a 8 ans après qu’un joueur pathologique ait tué des proches et attenté à sa vie.

L'excellente réputation dont jouit le SFCGM rend la décision du ministère d'amputer ainsi dramatiquement leur budget difficile à comprendre. Il faut noter cependant que des fonctionnaires de ce ministère ont la réputation d'être très sensible aux pressions politiques qui sont monnaie courante dans ce dossier (jeu pathologique).

Il est important de souligner que c'est grâce au SFCGM et à sa directrice que Loto-Québec a dû abandonner son projet de mini-casino, enraciné en plein cœur du quartier chinois ainsi que la loterie "L'Année du cheval" qui ciblait les membres de cette communauté... Le Service d'aide à la famille chinoise du Grand Montréal (SFCGM) serait-il puni pour ses courageuses prises de position ?

Alain Dubois,
Jeu Compulsif info
&
Toxico info
22/06/2004


-Précision May Chiu, Directrice générale du service à la famille chinoise du Grand- Montréal ( SFCGM) à l'article de La Presse "De l’aide contre le jeu pathologique"

-Pour en savoir plus: UN ARTICLE DE LA SRC: "Le jeu mine la communauté chinoise de Montréal"

-Pour en savoir plus sur la directrice du SFCGM, Madame May Chiu un intéressant article biographique dans le jourrnal du Barreau  "Me May Chiu- Quête d'idéal"


Sur le même sujet: Le jeu pathologique dans la communauté chinoise, une vision anthropologique, par Élizabeth Papineau, Loisir et Société , 2001

Site Web du Service d'aide à la famille chinoise du Grand Montréal (SFCGM)