www.jeu-compulsif.info & www.toxico.info

REVUE DE PRESSE

Mulroney, Bouchard, Harris, Stronach, Charest...
Les conservateurs et les néolibéraux de tous poils aiment l’industrie du gambling…

ALAIN DUBOIS,  Jeu compulsif NEWS (article publié originellement dans (LA TRIBU DU VERBE)


Gambling et néolibéralisme économique font bon ménage

L'industrie du gambling et les néolibéraux de tout poil sont au grand galop. Les courses de chevaux et les paris mutuels attirent les promoteurs privés de l’industrie canadienne du gambling : le projet de privatiser les hippodromes du Québec intéresse l’écurie au fanion bleu "Magna Entertainment" et l’écurie au fanion rouge "Remstar".

C’est Magna Entertainment (une filiale de Magna International) qui, avec de meilleurs jockeys (voir la liste plus bas), va semble-t’il emporter cette course aux millions. Magna est une entreprise familiale, dont Belinda Stronach, candidate défaite à la chefferie du Parti Conservateur est chef de direction. L'empire Stronach gère déjà 13 hippodromes en Amérique du Nord ainsi que des réseaux électroniques de paris mutuels, de télédiffusion de courses et de nombreux autres intérêts reliés à l'industrie du gambling. Les représentants de Magna ont déjà rencontré le ministre Séguin. Brian Mulroney qui est membre du conseil d’administration de Magna a, lors d’une réception qui a eu lieu chez lui le 4 septembre pour marquer le 20e anniversaire de son élection, rencontré Jean Charest.

De toute évidence, l’industrie du gambling attire des individus qui sont tissés des mêmes grosses fibres idéologiques et morales… Les conservateurs et autres chantres d’une libéralisation plus grande de l’économie et de la réduction de la taille de l’état semblent être aussi les plus chauds partisans de cette industrie du "vice" * :

Brian Mulroney, ex chef du parti conservateur, ex premier ministre du Canada et père du libre échange avec les États-Unis siège au conseil d'administration " consultatif " de la compagnie mère, Magna International.

Lucien Bouchard, ancien ministre conservateur et premier ministre du Québec a initié les accords sur les marchés publics et légalisé les appareils de loteries vidéo ainsi que les casinos. Il est actuellement le président de la société du Vieux-Port qui fait la promotion du déménagement de l’actuel casino de Montréal sur leur terrain (près du Centre-ville).

Mike Harris ancien premier ministre conservateur de l’Ontario, qui pendant ses mandats à la tête du gouvernement s’est fait le champion des privatisations et de la réduction de la taille de l’État, siège au conseil d’administration de Magna. C’est sous on règne comme premier ministre que cette province canadienne a légalisé les casinos et les appareils de loteries vidéo.

Jean Charest, premier ministre du Québec, ex ministre conservateur et ex chef du parti conservateur du Canada est le grand promoteur des partenariats publics/privés (PPP) et de la réduction de la taille de l’État. Jean Charest et son gouvernement travaillent actuellement à augmenter l’offre et l’accès pour les « jeux » de hasard et d’argent. Son gouvernement caresse les projets de : déménager le casino de Montréal au Centre-ville ; créer en PPP des casinos régionaux («centres de jeux») qui seront annexés à des hippodromes et dans le cas de Mirabel, probablement à un immense complexe commercial et récréotouristique. Il a récemment permis à la SONACC de lancer un service de paris mutuels en ligne (www.paritel.ca/fr/f_index.htm).

Belinda Stronach ex candidate à la chefferie du parti conservateur du Canada est chef de direction à Magna, une multinationale fondée par son père. On se rappellera qu’un de ses thèmes de campagne préféré était la réduction de la taille de l’état. Lors de cette course à la chefferie, Belinda Stronach a tenté de se tenir à l'écart d'une controverse impliquant une entreprise de jeu de hasard et d'argent en ligne contrôlée par sa famille, qui aurait profité d'avantages fiscaux dans les Antilles. Selon des documents obtenus par la Presse canadienne, une entreprise de jeu en ligne enregistrée à la Barbade, Futuristic Entertainment Holdings, a déjà appartenu à Magna Entertainment, une division de Magna International.

Et le gagnant est….

 

* Aux États-Unis on entre dans cette catégorie les industries du tabac, de l’alcool, de la pornographie et de la prostitution légale, de l’armement, etc. On y retrouve même des compagnies de placements spécialisées dans ce type de fond boursier.

 

Retour à la page d'accueil