www.jeu-compulsif.info & www.Toxico.info

Les jeunes et le gambling

 Cette automne le réseau de télévison américain PBS présentera dans le cadre d'une campagne de prévention du gambling cette excellente capsule d'information.

Le gambling c'est une drogue...

Ici au Québec les problèmes de gambling touchent non seulement un nombre important d'adultes (5%) mais aussi de plus en plus des jeunes. Des chiffres relativement conservateurs mentionnent que jusqu'à 8% des jeunes auraient un problème de jeu  pathologique! Au Québec, l'industrie du gambling est un monopole d'État  (Loto-Québec) et il n'existe aucun véritable programme de prévention du jeu compulsif! 

Veullez prendre note que le film peut prendre quelques instants à se télécharger. Si le délais est trop long cliquez sur: www.trivue.org/tests/gambling_large.mov

"Des études effectuées autant au Canada qu'aux États-Unis révèlent qu'entre 9.9% et 14.2% des populations adolescentes expérimentent certains symptômes de problèmes liés au gambling, comparativement à 4.4% et 7.40% qui rencontrent les critères du gambling pathologique (Peacok, R; Day, P et Peacock, T, 1999; Gupta et Derevensky, 1998). Au Canada, et selon le rapport du National Council of Welfare (1996), les études démontrent que les joueurs compulsifs et pathologiques sont plus susceptibles de commencer plus jeunes que les joueurs non compulsifs. Parmi ces études, celles menées en Nouvelle-Écosse, au Québec, en Ontario et en Alberta illustrent bien le taux de jeu pathologique et compulsif plus élevé chez les jeunes que chez la population adulte. Au Québec, une étude sur le gambling auprès des jeunes révèle un taux alarmant de prévalence soit entre 4 et 8% avec un autre 10 à 15 % de risque pour des problèmes considérés comme sérieux (Gupta et Derevensky, 1998)". Extrait tiré de : Jeux de hasard et enjeux psychosociaux en Amérique du Nord : repères sociohistoriques, Amnon J. Suissa

Le gouvernement du Québec et sa société d'État "Loto-Québec" semblent faire beaucoup d'efforts pour développer le gambling chez les jeunes... Des émissions de télévision de gambling tel "La poule aux oeufs d'or" et les billets de loterie sont particulièrement attrayants pour les enfants et les jeunes... Cet été nous avons été à même de constater que dans certains festivals commandités par Loto-Québec, entre autres au "Francofolies", des animateurs déguisés en boules de loteries distribuaient (avec animation) des jeux de sociétés et de stratégies aux enfants ! Dans la tête des enfants il risque de s'installer une confusion entre de véritables jeux (gaming) et les "jeux" de hasard et d'argent (gambling). L'absence d'éthique du gouvernement et de sa société d'État en matière de gestion de l'industrie du gambling est un des faits de société le plus désolant et triste auquel les citoyens du Québec sont confrontés. D’une main on réprime l’usage du tabac et son industrie et de l’autre on encourage la population et les jeunes à s’adonner aux "jeux" de hasard et d'argent… On crée ainsi l’illusion qu’il est possible de s’enrichir (c’est le but de ces « jeux ») en s’adonnant au gambling… Les festivals autrefois commandités par l’industrie du tabac (privé) sont maintenant commandités par l’industrie du gambling (monopole d’État)… Une industrie du vice en a remplacé une autre… Pourtant, les coûts sociaux reliés au gambling sont tout aussi importants sinon plus  que ceux reliés à l’usage du tabac !

Au Québec la réalisatrice Joahanne Prégent a tourné un excellent film documentaire sur le sujet "Jeu d'enfant". Vous pouvez consulter la fiche de ce film ICI

Aussi l'excellente  présentation du journaliste Alexander Norris au colloque « Les machines à sous et les loteries vidéo : un débat de société » au 72e congrès de l’Association francophone pour le savoir (ACFAS) Montréal, le 13 mai 2004. Une analyse géographique de la distribution des licenses de loteries vidéo émises au Québec par la Régie des alcools, des courses et des jeux démontre une forte correlation entre la pauvreté et la présence de ces licenses. Une analyse des « licenses multiples » émises par cet organisme, qui permettent la mise sur pied d'un grand nombre de ces machines de jeu dans un seul établissement commercial, indique qu'un groupe restreint d'hommes d'affaire tire de grands profits de ces machines, grâce à leurs relations d'affaire avec Loto-Québec: PPT , HTML,  WORD (sans images) ou PDF (sans images)

Études et recherches: Étude Léger Marketing (PDF)  -5% de joueurs pathologiques / Statistiques Canada : Fiche sur les jeux de hasard et d'argent (PDF) -4,6% de joueurs pathologiques (mars 2004) / Jeu pathologique et joueurs problématiques : Le jeu à Montréal (PDF) S Chevalier, D Allard, Régie régionale de la santé et des services sociaux de Mtl-Centre 4,8% de joueurs pathologiques, loteries vidéo: 9% de joueurs compulsifs et 40% de joueurs éprouvant un problème significatif / Gambling in America: Costs and Benefits” Earl L. Grinols, publié chez Cambridge University Press / “The Impact of Casino Gambling on Bankrupcy Rates:A County Level Analysis de l'économiste Ernie Goss et du professeur de droit Edward Morse de l'Université de Creighton, Nebraska

 

Sur le même sujet:  Loto-éthique? par Nicolas Langelier, chroniqueur au quotidien LaPresse ;  Le rôle de l'État dans le développement du jeu compulsif, par Alain Dubois ;

www.Jeu-compulsif.info & www.toxico.info

Retour à la page d'accueil